Ostéopathie

COMPRENDRE L'OSTEOPATHIE


L’Ostéopathie : une thérapie originale et naturelle

C’est un art :
Cette profession est exercée par des praticiens diplômés sous le titre d’Ostéopathe D.O. ayant suivi un long cursus de cinq années d’études.

L’ostéopathe détecte les déséquilibres, les tensions et les libère grâce à des techniques manuelles spécifiques. Il remonte jusqu’à l’origine de la douleur causée souvent par des traumatismes récents ou anciens, parfois passés inaperçus.

L’Ostéopathie traite non seulement la partie atteinte mais agit sur l’ensemble du corps car la douleur peut provenir de très loin.

La restauration de la mobilité du corps enclenche des mécanismes d’autorégulation afin de permettre à l’organisme de retrouver son équilibre, et favorise l’autodéfense pour retrouver l’état de bien-être d’un individu donc sa santé.

L’Ostéopathie repose sur trois concepts originaux :
La main, outil d’analyse et de soin
La prise en compte de la globalité de l’individu
Le principe d’équilibre tissulaire


Elle prévient et soigne de nombreux troubles physiques et agit également aux plans nerveux, fonctionnel et psychologique. Elle aide chacun à gérer, de manière responsable et autonome, son « capital vie » pour un mieux-être au quotidien.

L’Ostéopathie est à la fois PREVENTIVE et CURATIVE.


Action préventive : elle permet d’optimiser la mobilité de son corps, stimuler ses défenses naturelles et de prévenir l’apparition de certains troubles liés à notre mode de vie (apparition de lumbago, torticolis,…)

Action curative : elle permet de soulager les troubles physiques (douleurs, troubles digestifs, maux de tête, troubles du sommeil, …), qu’elles soient ponctuelles ou chroniques.


Un suivi ostéopathique ne dispense en aucun cas d’un suivi médical.
C’est une science :
L’Ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’autoéquilibrer et sur une connaissance approfondie de l’anatomie.
Elle nécessite des compétences spécifiques, une connaissance approfondie du fonctionnement du corps humain et des interactions entre chacun de ses systèmes.
Le diagnostic ostéopathique spécifique :
Après un interrogatoire et un examen approfondi des bilans radiologiques et biologiques du patient, l’ostéopathe D.O. va précisément déterminer les indications et contre-indications de sa thérapie.

Grâce à des tests palpatoires spécifiques, l’ostéopathe explore le corps à la recherche des zones qui présentent des restrictions de mouvement susceptibles d’altérer l’état de santé. Les mains de l’ostéopathe vont chercher, trouver et réharmoniser l’ensemble des structures perturbées dans leur mobilité.
L’ostéopathe utilise une large boite à outils de technique. La technique choisie reste la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient, en fonction de son âge, de sa morphologie et de la zone du corps à corriger.
Il peut donc traiter :

  • le nouveau-né,
  • l’enfant,
  • l’adulte,
  • la personne âgée,
  • la femme enceinte,
  • le sportif,
  • la personne handicapée. 

Séances d'ostéopathie


Le déroulement d'une séance :
Une séance d'ostéopathie comprend plusieurs étapes :

L'anamnèse est une phase de questionnement concernant vos antécédents médicaux, chirurgicaux et traumatiques. Cet interrogatoire permet de détecter d'autres symptômes tels que des troubles digestifs, troubles du sommeil...
Pensez à apporter vos examens médicaux : radios, IRM, scanners...

L'examen clinique est menée en fonction du questionnement. Il se peut que les symptômes ne relèvent pas des compétences de l'ostéopathe, pour cela il peut vous amener à consulter pour des examens cliniques.

Le bilan ostéopathique permet grâce à des tests spécifiques d'évaluer les parties du corps qui manquent de mobilité tissulaire.

Le traitement ostéopathique est l'intervention manuelle de l'ostéopathe. Par différentes techniques viscérales, crâniennes, myofasciales ou ostéo-articulaires adaptées à la pathologie, l'ostéopathe manipule votre corps afin de vous soulager de vos maux. Accompagné de conseils ou exercices.


 
Tarifs et Remboursements :

Une séance d'Ostéopathie dure entre 45 minutes et 1 heure.
​​55 euros la consultation
75 euros la consultation à domicile​
Je suis membre d'une association de gestion agréée. ​Le règlement des honoraires par chèque est accepté. Ainsi, il est possible de régler les consultations par chèque ou espèces.
Il est possible de réclamer une note d'honoraire à la fin de la séance, afin d'être remboursé par votre organisme de complémentaire santé si ce dernier prend en charge les frais d'Ostéopathie.

L'Ostéopathie n'est pas pris en charge par la Sécurité Sociale, ni la C.M.U.
En revanche, aujourd'hui plus de 85 % des mutuelles prennent en charge les frais d'Ostéopathie. Selon votre contrat de complémentaire santé, vous disposez soit d'un nombre défini de séances remboursées par an, soit d'un montant forfaitaire annuel. Rapprochez vous de votre mutuelle afin de connaître vos modalités de remboursement.

Motifs de consultation


L’ostéopathie s'intéresse à tous les grands systèmes du corps :
 - le système orthopédique et locomoteur : entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, costalgies, cervicalgies, périarthrites de l’épaule, douleurs articulaires, scolioses, pubalgies, douleurs   - coccygiennes, douleurs maxillaires.
 - le système neurologique : névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d’Arnold, cruralgies, sciatiques, syndrome du canal carpien…
 - le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, palpitations, oppressions
 - le système digestif : ballonnements, hernie hiatale, flatulences, troubles hépatobiliaires, colites, constipation, ptôse d’organes, digestion difficile, gastrites, acidité gastrique…
 - le système O.R.L. et pulmonaire : rhinites, sinusites, vertiges, bourdonnements, acouphènes, céphalées, migraines, bronchites, asthme, bronchiolites…
 - le système neuro-végétatif : états dépressifs, d’hyper nervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie…
 - les séquelles de traumatismes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture, cicatrice d’opération, traumatismes crâniens …

Quelles sont les contre-indications ?
- fractures
- infections
- maladies cancéreuses ou dégénératives SANS suivi médical